Ainsi va, nu

26 September 2021

Ainsi va, nu
PHILOSOPHY
JEAN-LUC NANCY

La Sagrada Familia con María Magdalena y plato de frutas, El Greco ; Crédit d’image : Wikimedia

« Pour le moment, disons simplement que le mourir confie ce que la mort, de fait, dérobe et enterre sans appel. Le mourir, c’est l’appel », écrit Jean-Luc Nancy dans Résurrection de Blanchot. Alors pour ne pas cesser d’appeler, de dire nous, de faire venir un nous élargi à tout le monde, ce Gespräch continué. En images et en mots, en phrases, en voix – sur leur bord. À-dieu sans recours et venue à nous. Partage encore et partition. Ainsi va, nu : ce passage dialogué ici d’un poème en cours, composé pour partie d’emprunts au grand livre à ciel ouvert de Nancy.

Cliquez ici pour lire le poème « Ainsi va, nu. »

Related Articles

Partage – d’après Jean-Luc Nancy

JÉRÕME LÈBRE

Jean-Luc Nancy : qui désespérément cherchait l’aurore

FRANÇOIS WARIN